Le Crabe des Arts

Ce qui nous lie


Cédric Klapisch nous livre un très bon cru, un film typiquement français, qui parle vignoble et fratrie et qui joue brillamment avec nos émotions ; à découvrir !


Vendange fraternelle

Voici l'histoire d'un domaine viticole bourguignon et de ses héritiers, à savoir deux frères et une sœur qui doivent prendre en main la terre familiale et en superviser les vendanges, car leur père est mourant.
Ce qui nous lie débute avec une confession d'adulte mêlée à des souvenirs d'enfance. Et c'est l'essence même de l'univers cinématographique de Klapisch qui s'offre à nous. Ce mélange d'énergie et de fougue de la jeunesse allié à une profonde nostalgie. Tout comme dans Le Péril jeune ou L'Auberge espagnole, ses grands succès, le réalisateur cherche constamment, dans les moments décisifs de la vie de ses personnages, à retrouver la vérité de leur sentiment mêlé et ce qui les meut. Et nul doute que tous ceux qui ont un frère ou une sœur seront touchés par ce film aussi émouvant qu'esthétiquement soigné.

Passage des saisons

Pio Marmaï et François Civil s'éclatent
Pio Marmaï et François Civil s'éclatent
La vie et les relations humaines sont au cœur de Ce qui nous lie, et le spectateur se laisse volontiers aller dans cette aventure tumultueuse où les sentiments sont exacerbés. Les retrouvailles, le deuil, les non-dits, l'amour et les responsabilités sont au centre de ce maelström fraternel. Et outre l'image, éclatante sur les cépages et rayonnantes sur les visages, ce sont bien les comédiens qui insufflent une telle vitalité au long-métrage. On savait Pio Marmaï convaincant mais c'est surtout François Civil qui nous surprend, en composant un benjamin plein de doutes, et pris entre ses beaux-parents étouffants et autoritaires et l'amertume vivace qu'il entretient à l'encontre de son frère aîné parti depuis dix ans. Quant au trio formé avec Ana Girardot, il fonctionne à merveille. On croit instantanément à leur lien et jamais les situations qu'ils endurent ne manquent de crédibilité.

Faire des choix

Juliette (Ana Girardot) et ses frères en pleine dégustation
Juliette (Ana Girardot) et ses frères en pleine dégustation
Bien sûr, la corde sensible est fréquemment tirée, et parfois même trop tirée avec son adjonction musicale, pourtant la mayonnaise prend de véritables émotions naissent à plusieurs reprises.
On navigue quelquefois en pleine comédie, avec de multiples situations burlesques, comme cette irritante belle-mère qui réveille tout le monde les dimanches matins, parfois dans la comédie dramatique, avec les conflits entre les deux frères ou à l'égard du beau-père, et puis on effleure aussi le drame social, avec l'histoire de l'héritage à payer, des employés vendangeurs ou du traitement chimique sur les vignes.
Bref, un long-métrage qui brasse large mais ne s'éparpille jamais, et qui réussit à brillamment analyser ses personnages à travers le vin qu'ils produisent, sans jamais tomber dans le cliché.

CE QUI NOUS LIE
Réalisé par Cédric Klapisch
Avec Pio Marmaï, François Civil, Ana Girardot, Tewfik Jallab et Maria Valverde.
Sortie le 14 juin 2017
Durée : 1h53
Nationalité : France

Rédigé le Jeudi 22 Juin 2017 | Lu 122 fois | 0 commentaire(s)



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Août 2017 - 23:42 Valérian et la Cité des milles planètes

Mardi 27 Juin 2017 - 10:32 Baby Driver