Le Crabe des Arts

LP "Find Me Finding You " de Laetitia Sadier Source Ensemble : critique de la chanson pure


Dépositaire du fabuleux héritage de Stereolab, la docte Laetita Sadier sort son quatrième ouvrage solo : plongée dans les théorèmes avant-gardiste d'une rétropop aussi sensuelle qu'intellectuelle


Du passé....

Lorsque la chanteuse française Laetitia Sadier forma en 1990 avec le guitariste anglais Tim Gane, le groupe expérimental Stereolab, se figurait-elle qu'un quart de siècle après, sa musique marquerait encore de son empreinte la  scène pop expérimentale ? En effet, aujourd'hui plus qu'hier, alors que Stereolab s'est tu depuis sept ans, d'innombrables groupes de part et d'autre du channel s'emparent de son style unique, à la fois avant-gardiste et vintage, pour retravailler un matériau inépuisable; Rien qu'en France, la nouvelle génération surdouée des Aquaserge, des Forever Pavot, des Dorian Pimpernel, des MoodoÏd ne cessent de propager les préceptes psychédéliques de leur maîtresse à composer la pop. Impossible alors de ne pas reconnaître dans leur créativité, leur besoin permanent d'expérimenter formes musicales et textuelles, leur obsession d'une modernité artistique entre détachement et gravité, l'ombre de la commandeure Sadier. Ils ont réalisé qu'à sa suite ils trouveraient le graal de leur singularité.

....faisons table rase !

Alors quand c'est elle-même qui reprend le volant, on peut s'attendre à un nouveau manifeste révolutionnaire. Et c'est bien le cas de ce quatrième album où elle s'entoure de nouveaux musiciens qui ensemble vont puiser à la source d'une inspiration toujours aussi prolifique. Ainsi les neuf titres sont autant de bornes d'un fascinant voyage au pays des idées et des couleurs, un pays aussi familier que surprenant. Entre son anglais très frenchie et son français so smart, la voix de Laetitia vogue allègrement avec ce timbre si particulier à la fausse candeur, jouant quelquefois avec la justesse et ce malgré son évidente maturité : en somme, un art vocal subtil et sensuel qu'on pourrait comparer à celui de sa compatriote Barbara Carlotti, le maniérisme en moins. Les textes toujours aussi profonds, entre rêveries humanistes et traités philosophiques, trouvent naturellement toute leur place dans un kaléidoscope de rythmes seventies très british, d'impromptus blues aux accents pink floydiens, de coulées douces brésiliennes ou caraïbéennes, de boucles synthé répétitives dignes de Reich ou Laïka, de décrochages harmoniques permanents et de chorals évanescents, tout droit sortis d'une bande-son psychédélique pour une fameuse réclame de collants. Comment ne pas retrouver avec un plaisir nostalgique doublé d'une excitation toute enfantine, la marque de fabrique de Stereolab ?

En résumé, rien n'est neuf mais tout est nouveau ! Laetitia Sadier s'amuse à venir nous chercher là où on la connaît pour que nous la cherchions là où on ne l'attendait pas.  Dans cette quête réciproque du "Find Me Finding You" nous formons, elle et nous, un tout, une Monade, comme elle-même se plût à se nommer dans ses premières expériences solo. A n'en pas douter, nous resterons pour encore longtemps  les disciples de son école pop ! 

Find Me Finding You
par Laetitia Sadier Source Ensemble
Label Drag City
Sortie le 24 mars 2017

Rédigé le Mardi 4 Avril 2017 | Lu 253 fois | 0 commentaire(s)



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >