Le Crabe des Arts

Les petites reines - Avignon Off 2017


Ne vous laissez pas intimider par son aspect "jeune adulte", cette adaptation ô combien rafraîchissante plaira vraiment à tout le monde. C'est pétillant et sarcastique, on vous dit !... Alors foncez !


Boudins à vélo

Adaptée d'un roman jeunesse éponyme, la pièce Les petites reines devient, sur le plateau, un spectacle vivifiant et plein d'énergie. Il met en scène trois adolescentes, gagnantes à leur insu du concours de boudins organisé officieusement dans leur établissement. Mais les trois jeunes filles ont du bagout et une soif rageuse de justice. Ainsi, elles vont s'allier et s'embarquer dans une aventure rocambolesque et saugrenue.
On passe du rire à l'émotion sincère tandis que l'épopée est menée tambour battant, et avec brio, par la sémillante Manon Combes qui, habitée par une fougue intarissable, semble tirer tout le spectacle vers l'avant. L'implication de la comédienne est particulièrement notable et elle nous donne envie, à nous spectateurs, de suivre son personnage de Mireille partout dans ses folles aventures. D'autant que la pièce, très colorée et vive, devient aussi vibrante qu'acidulée !

Haut les cœurs !

Manon Combes, Barbara Bolotner et Justine Bachelet en escapade
Manon Combes, Barbara Bolotner et Justine Bachelet en escapade
Quelle plaisir de retrouver l'entrain de la jeunesse ! Le spectacle donne envie d'accroître la solidarité et la défense des opprimés, en l'occurrence les moches, d'autant que les personnages s'embellissent dans leur dynamisme et leur hargne positive.
Notons au passage qu'il ne s'agit pas du tout d'une histoire mièvre et consensuelle, mais que son discernement et sa tournure "punchy", associés à un vocabulaire cru, ont plutôt tendance à bousculer.
Au niveau de l'interprétation, à part un bémol concernant le comédien, soulignons que toutes les filles sont épatantes. Le caractère de chacune est bien dissocié et, après la gouaille de Mireille, il sera difficile d'oublier les interventions d'Hakima (mémorable et tout à fait singulière Justine Bachelet) et de la journaliste de terrain (l'intrépide Tiphaine Gentilleau).
En définitive, Les petites reines est un beau divertissement, qui nous déride joyeusement, nous fait voyager, et nous fait trembler face aux dilemmes de ses héroïnes.

Dans la bande-annonce qui suit, ce n'est pas Tiphaine Gentilleau qui interprète la journaliste.

LES PETITES REINES
Adapté du roman de Clémentine Beauvais
Mise en scène de Justine Heynemann
Avec Manon Combes, Barbara Bolotner, Justine Bachelet, Tiphaine Gentilleau et Mounir Margoum
À 12h35 jusqu'au 30 juillet 2017 (sauf les jeudis)
+ à 19h25 les 14, 21 et 28
Au Théâtre des Béliers 53 rue du portail Magnanen
Durée : 1h20

Rédigé le Samedi 15 Juillet 2017 | Lu 66 fois | 0 commentaire(s)



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Août 2017 - 10:38 SLEEPING POINT - AVIGNON OFF 2017

Samedi 22 Juillet 2017 - 11:18 UN DEMOCRATE - AVIGNON OFF 2017