Le Crabe des Arts

Orange is the New Black - Saison 5


"Orange is the New Black" revient en force ! Jenji Kohan signe une cinquième saison survoltée, Netflix ne s'en lasse pas et nous non plus !


Rien ne va plus à Litchfield... Hors de contrôle, les détenues ont pris les commandes de la prison et le personnel en otage. Pour survivre, elles vont devoir s'unir mais dans un huis clos avec 300 personnes et un seul pistolet pour faire régner l'ordre, cela ne présage rien de bon pour l'unité du groupe...

Un peu plus longue à démarrer que les saisons précédentes (1234), l'action de cette cinquième saison se fait désirer mais, une fois lancée, la série prend son envol. En résumé : une révolte d'à peine trois jours étalée sur treize épisodes à la fois barrés, polémiques et déconcertants.

#JusticeForPoussey

Si jusqu'à présent, la série se concentrait sur le quotidien et l'administration du milieu carcéral, la dernière saison met en avant la vision extérieure qui en est faite. Bien déterminées à obtenir justice pour leurs droits et pour Poussey (Samira Wiley), les détenues renouent avec la technologie et en profitent pour diffuser au monde entier l'injustice à laquelle elles font face.
Orange is the New Black - Saison 5

Via l'utilisation habile du mobile et des réseaux sociaux, Jenji Kohan en a ainsi profité pour faire à la fois une nouvelle satire du système judiciaire américain mais aussi d'Internet. Souvent victimes de trolls, les contenus mis en ligne perdent parfois de leur impact et leur message initial tend malheureusement à disparaître dans l'amas de commentaires et de détournements. Orange is the New Black va ainsi jusqu'à parodier le mouvement "Black Lives Matter" pour faire ressortir le côté superficiel du web.

Détenues vs. Gardes

Comparable à La Ferme des Animaux de George Orwell, cette saison met aussi l'accent sur la vengeance et l'abus de pouvoir. Traitées comme des animaux, les détenues se rebellent contre l'autorité pour dénoncer leurs conditions déplorables de vie mais finissent, malgré elles, par reproduire le même comportement que les gardes une fois en charge.
Orange is the New Black - Saison 5

Au final qui des détenues ou des gardes sont les plus humains ? Sans s'attarder sur la philosophie de Kant concernant la nature de l'homme, Orange is the New Black donne sans cesse à réfléchir sur les conséquences de nos actions et la frontière souvent floue entre le bien et le mal.

Le côté sombre de la force

Dans le chaos qui règne au sein de Litchfield, les femmes d'Orange is the New Black sont donc une nouvelle fois mises à rude épreuve. Jenji Kohan a apporté un côté plus sombre avec une touche de thriller d'épouvante, des transitions beaucoup plus brutes et des passages relativement violents. Même si la série donne un peu le tournis avec son lot conséquent d'informations à assimiler, elle bouscule aussi avec brio les codes des comédies-dramatiques souvent édulcorées pour satisfaire tous les types d'audience.

Du suspense encore et toujours, un casting talentueux au-delà des espérances... Orange is the New Black offre une cinquième saison inattendue, tantôt choquante, tantôt grotesque, mais incontestablement frappante de vérité.

ORANGE IS THE NEW BLACK - SAISON 5
Créée par Jenji Kohan 
Avec Taylor Schilling, Laura Prepon, Kate Mulgrew, Natasha Lyonne 
Pays : Etats-Unis 
Chaîne : Netflix 
Date de sortie : 9 Juin 2017 

Rédigé le Lundi 12 Juin 2017 | Lu 226 fois | 0 commentaire(s)



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Juillet 2017 - 10:32 Archer

Vendredi 30 Juin 2017 - 13:42 Dirk Gently : Détective holistique