Le Crabe des Arts

War on everyone : Au-dessus des lois


Enjouée et méchamment grinçante, cette comédie policière à l'humour vache aurait largement mérité une sortie dans les salles de cinéma françaises. Qu'à cela ne tienne, sa sortie en DVD va faire le bonheur des impertinents !


Flics de choc

Après un tour remarqué au festival de Beaune, War on Everyone débarque en DTV. Ce divertissement d'action, bien barré, donne carte blanche à un duo de flics irrévérencieux, Terry et Bob, qui s'adonnent au chantage et à la cocaïne tout en faisant preuve d'une absence totale de scrupule.
Pour son troisième film, le réalisateur irlandais John Michael McDonagh lorgne du côté du "buddy movie" et s'en donne à cœur joie, façon Guy Ritchie. Même si le rythme n'est pas endiablé, on ne s'ennuie pas une seule seconde et la machine s'emballe au fil des minutes.
Si vous aimez les ambiances "old school", les looks stylés, les débordements et la castagne, ce long-métrage est fait pour vous. C'est un mélange entre Starsky et Hutch et L'arme fatale, à la sauce humour transgressif. À titre de comparaison, dans ce registre peu répandu au cours des dernières années, War on Everyone fait mieux que The Nice Guys.

Gnons et Tchatche

Cool attitude de Michael Peña et Alexander Skarsgård
Cool attitude de Michael Peña et Alexander Skarsgård
Les dialogues sont hilarants et les digressions intellectuelles et verbales sont fréquentes. Ainsi on a droit à des citations de Bouddha et de Beauvoir, des anecdotes de sujet de philo ou concernant la mort de célébrités, dont l'écrivain Mishima. On retrouve aussi l'humour façon Tarantino, quand des protagonistes discutent du Hors d'atteinte de Soderbergh ou se massent les pieds devant un porno, ou encore s'interrogent sur la sexualité d'un tiers.
War on Everyone ne délivre qu'une seule fusillade, mais elle s'avère fatale et surprenante. Et que les amateurs d'action se rassurent ils auront droit à plusieurs courses-poursuites et une B.O. détonnante.

Technique et détendu

Theo James et Caleb Landry Jones
Theo James et Caleb Landry Jones
Sans se prendre la tête, le réalisateur livre toutefois un travail soigné. Dans l'ensoleillement et les couleurs du Nouveau-Mexique, sa caméra se fond aux mouvements avec aisance. On a même droit à quelques séquences notables, comme la sortie du lit de Theo James en superbe plan-séquence.
Quant au casting, étonnant, il fonctionne à merveille ! Michael Peña, plus enclin aux duos sarcastiques, revient avec Alexander Skarsgård. L'un père de famille cynique, l'autre célibataire alcoolique et spécialiste des coups de poing ; et leur duo déglingué fait mouche. À leurs côtés, la belle Tessa Thomson, très éloignée de son personnage dans la série Westworld, et l'excellent Caleb Landry Jones qui, après X-Men et Antiviral, s'essaie dans un rôle excentrique et androgyne qui lui sied à merveille.
Sans crier au chef-d'œuvre, War on Everyone est un long-métrage tout à fait honnête, qui fait la part belle à la dérision et s'octroie le luxe d'être intelligent dans sa bêtise ; alors dixit Terry : "Let's go fuck some scumbags !"

WAR ON EVERYONE : Au-dessus des lois
Réalisé par John Michael McDonagh
Avec Alexander Skarsgård, Michael Peña, Tessa Thomson, Caleb Landry Jones, Theo James
Sortie le 11/04/17
Durée : 1h38
Nationalité : Britannico-irlandais

Rédigé le Mardi 11 Avril 2017 | Lu 75 fois | 0 commentaire(s)



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Juillet 2016 - 11:20 The Witch

Vendredi 12 Février 2016 - 15:17 Tokyo Tribe